Archives de catégorie : Avancement

Grande étape pour notre projet éolien citoyen !

Le préfet d’Ille-et-Vilaine vient d’accorder le permis de construire du parc éolien « Energie des Fées », porté par la SAS Féeole !

Extrait du courrier reçu par Daniel Bellanger, président de la SAS Féeole :

Ce parc sera construit sur les communes de Martigné-Ferchaud et Coësmes, au lieu dit  » Le Bois Guy ».

Nous savourons cette première grande étape aboutie de notre projet citoyen.

Le dossier de permis est déposé !

Quoi ? Comment ?

Mais non vous ne rêvez pas !
Le dossier de demande de permis de construire votre parc Eolien Citoyen au Pays de la Roche aux fées a été déposé en préfecture ce mardi 20 septembre 2016.

Daniel (le président de Féeole à gauche sur la photo), Annick (une des 4 directeurs généraux – qui prend la photo) et Lénaïg (qui représentait P&T Technologies et à droite sur la photo) ont confié la demande de permis de construire à la préfecture et à la DREAL.

Le dossier de Permis sur le bureau de la préfecture

 

Il s’agit d’une demande de permis unique mis en place depuis environ un an.

Grâce à ce nouveau permis, nous avons fait un seul dépôt et l’administration se charge de répartir les différents sujets d’analyse entre les services compétents (DDTM, DREAL, Police des eaux etc).

Sa durée d’instruction est de 10 mois. Mais bien sûr, s’il manque des pièces aux dossiers (promis nous avons fait de notre mieux), le délai cesse de courir tant que les informations complémentaires n’ont pas été transmises…

P&T Technologies et AEP Ginko ont rédigé l’essentiel des documents (extrêmement pointus et techniques)  qui couvrent les différentes études exigées à juste titre par l’administration.

Féeole a rédigé les éléments financiers, les aspects historiques et ceux liés à la communication.

L’ensemble des membres du COPIL a pu télécharger une version du projet de dossier pour en faire une lecture critique et s’assurer :

  • Que les objectifs du projet conservés et que nos valeurs étaient présentes
  • Que la sécurité et le confort de vie des riverains n’étaient pas menacé
  • Que le dossier semblait le plus complet possible

Inutile de dire que les mois de juillet et d’août ont pour certains été très studieux !

Et maintenant ?

Bon on souffle un peu. On savoure. Et on repart !

D’ici 5 mois si tout va bien l’enquête publique débutera et il faut que nous commençions à réfléchir aux nouvelles étapes : l’organisation, le financement ….

 

Ce sera 4 éoliennes

Il a été décidé lors d’une AGE (Assemblée Générale Extraordinaire) de Féeole de déposer un permis de construire pour 4 éoliennes et seulement sur la partie Est du Bois Guy.
Pourquoi ?
Plusieurs raisons à cela :

  • Nous ne sommes pas parvenu à trouver un compromis avec les propriétaires et les exploitants de certaines parcelles à l’Ouest du bois. Chacun à ses raisons et tous les choix sont respectables. Toujours est-il que nous n’avons pas d’accord nous permettant d’implanter 2 éoliennes à l’Ouest mais seulement une.
    Et cela ne permet pas de mettre sur pied un projet viable sur cette zone.
  • Les chemins d’accès aux éoliennes nécessitent l’utilisation de certaines parcelles qui appartiennent à la SAFER et n’ont pas été encore définitivement attribuée.
    En l’absence de ces chemins, impossible de construire les éoliennes. Et la SAFER n’a pas pu nous donner de garanties quant à la date d’attribution.
  • Le temps passe ! Et même si le temps passé ne doit pas être regretté car il était nécessaire à la cohérence du projet, nous nous devons d’avancer !

C’est pour toutes ces raisons que nous avons décidé de poursuivre le dépôt de permis pour l’Est du bois.
Bien évidemment, les études qui ont été menées à l’Ouest (faune, flore, acoustique, zone humide etc.) ne sont pas perdues.
Les choses peuvent changer dans les mentalités, dans les textes législatifs, dans les matériels. Nul ne peut dire de quoi demain sera fait !

Pose du mât de mesure

Ça y est le mât de mesure du potentiel éolien est installé !

frequently-asked-questions-64x64Potentiel quoi ?

Le potentiel éolien c’est la capacité d’un site à produire de l’électricité.

Pour mesurer ce potentiel, il faut mesurer la direction du vent et sa force pendant au moins une année.

A partir de ces données et des données que le constructeur donne pour son éolienne, il sera possible de déterminer une production prévisionnelle moyenne que l’on appelle « productible ».

 implantation-mat-mesure-50

frequently-asked-questions-64x64Pourquoi vouloir connaître le productible ?

Cette étude n’est pas nécessaire pour obtenir le permis de construire mais est indispensable pour calculer le rendement du futur parc et convaincre ainsi les futurs investisseurs : le département, la région, les banques mais surtout et bien sûr les citoyens comme vous et moi qui voudraient devenir acteur du développement local.

Vous voulez voir comme il est beau notre mât ?

Alors la construction en image :

Continuer la lecture de Pose du mât de mesure